aSSOCIATION RéGIONALE POUR LA PROTECTION DE LA NATURE


A la une !


Les arbres fruitiers ont souffert en avril et mai....

Aurons-nous les fruits souhaités ?

A suivre ces prochaines semaines.


Quant seront-ils de retour ?

En date du 22 mai, je n'ai pas encore observé le moindre Gobemouche noir ni la belle Pie-grièche écorcheur ?



Oiseau de l'année

Avec mon plumage noir et blanc (avec un brin de brun),

mon corps plutôt trapu,

musclé pour résister aux flots des rivières, torrents,

j'ai un appétit "aquatique",

Je nage sur et sous l'eau,

je niche près de l'eau,

on me rencontre jusqu'à 2000 m altitude.

Qui suis-je ?

Le CINCLE PLONGEUR

Je suis visible le long de la Birse, la Sorne, le Doubs. Photo : Didier Seuret
Je suis visible le long de la Birse, la Sorne, le Doubs. Photo : Didier Seuret

A méditer...avant le printemps !


Diverses opérations de sensibilisation à l'environnement et liées aux abeilles préconisent l'installation de RUCHES en milieu urbain. But : sensibiliser l'opinion publique au Déclin des populations d'insectes pollinisateurs.

Les abeilles des villes semblent en profiter. Elles produisent deux fois plus de miel que les abeilles des champs confrontées aux pesticides et à la perte de biodiversité végétale.

Mais la ville, alors qu'elle est en partie responsable de leur déclin, ne pourra pas sauver les populations d'insectes pollinisateurs des campagnes. Une part importantes des insectes (de 50 à 80 %) nichent dans la terre.

Comment creuser son nid dans le bitume ou le béton ?

Ces insectes assurent la reproduction de 80 % des plantes à fleurs dans le monde. Sans eux....on peut faire nos adieux aux fruits, légumes, etc....et nos menus deviendront bien monotones.

Extrait de Chronique du Vivant (modifié) .


NOUVEAU....

FACEBOOK.....La Libellule

Nous avons ouvert une page à partir du 10 décembre 2016. Vous y trouverez des infos autres ou complémentaires à celles de notre site. A visiter sans modération....et partager entre amis et passionné(e) de nature.

Voici le lien :

https://www.facebook.com/


Le Chemin des nichoirs et gîtes se parcourt en toute saison.

Il y a toujours de l'animation créée par les animaux du secteur.

 

 


Contrairement aux idées reçues, les espèces ne s'autorégulent pas. C'est leur environnement qui les force à s'adapter. En 2013, le printemps pluvieux et froid a provoqué une hécatombe chez les passereaux comme les hirondelles et les mésanges car les insectes se cachaient du froid. 

Cette pénurie alimentaire a provoqué une forte mortalité dans les nids Les oiseaux adultent qui peuvent pondre jusqu'à trois nichées par saison n'en n'ont bien souvent fait qu'une. Lorsque l'été a enfin pointé le bout de son nez, certaines hirondelles ont tenté d'élever de nouveaux oisillons. Mais il était tard dans la saison et, lorsque le temps de la migration est arrivé, elles ont abandonné des petits incapables de voler....

Extraits de Chronique du Vivant, Buchet et Chastel

 

  • PS J'ai constaté de phénomène en 2016 à Souboz . Il faut dire que le printemps a été particulièrement pluvieux. 

Nous contacter :

par email : voir sous "Contact"

par poste : La Libellule, Les Navelles 7 - 2748 Souboz

par tél. : 032 484.96.62

 


 

 


C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas !

Victor Hugo (1802-1885)